Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Equipe 1: Immunité et Immunogénétique anti-virale et vaccinale (I2V2) - Immunité et infection
UMR S 945 INSERM-CNRS

Partenariats

logo Labo
Nom entité
Nom entité
| read this article in English

Chiffres-clé

Chiffres clés

  • 6 équipes
  • 15 enseignants chercheurs
  • 12 chercheurs
  • 20 doctorants
  • 11 post-doctorants

A voir

Staff Laveran:


Séminaires:


Liens institutionnels:

Equipe Brigitte Autran

L'équipe "Immunité et Immunogénétique anti-virale et vaccinale (I2V2)", dirigée par Brigitte Autran, développe, dans l’Unité et au sein de l’IFR 113 « Immunité-Cancer-Infection », ses recherches sur deux thématiques étroitement liées:

 - “Immunité cellulaire T dirigée contre HIV, les virus associés et les Vaccins” sous la responsabilité directe des Pr B Autran (PU-PH) et Dr Guislaine Carcelain (MCU-PH) avec notamment une expérience de 20 ans de recherche sur l’Immunité anti-HIV et l’immunopathologie liée à cette infection. Le groupe étudie les corrélats de protection contre HIV et les pathogènes associés ainsi que la reconstitution du système immun sous traitements antirétroviraux, en se focalisant sur deux groupes de patients chez lesquels l’absence prolongée de réplication virale détectable est obtenue soit spontanément grâce aux statut génétique et aux réponses immunes soit sous traitement. Le groupe développe et évalue de nouvelles stratégies d’immuno-interventions pour le contrôle à long terme et la réduction des réservoirs viraux, voire l’éradication de cette infection. Ces recherches translationnelles et les liens développés entre recherché fondamentale et Clinique procure à au groupe une reconnaissance international dans le domaine. Le groupe a transféré son savoir faire à l’exploration des corrélats de protection médiés par l’immunité cellulaire T contre d’autres virus associés au VIH ou responsables de cancers comme les HCV, HerpesViruses and HPV, ainsi qu’à des virus émergents (chikungunya, influenza) afin de mieux comprendre les modalités de contrôle viral exercées par les cellules T dans différents modèles d’infection virale aigue et chronique. Le groupe étend également ses recherché à l’étude des réponses T et de la mémoire à long terme contre divers vaccins anti-virus (poxvirus, influenza fièvre jaune) en particulier dans le contexte de déficits immunitaires acquis, en parallèle à ses travaux sur les immunisations thérapeutiques anti-HIV or HPV.

 - “L’Immunogénétique des Infections virales chroniques” est développée par le Dr Ioannis Theodorou (PH) disposant d’une experience de 15 ans en Immunogénétique des loci du Complexe majeur d’Histocompatibilité (CHM ou MHC) et des co-récepteurs d’HIV et de chimiokines. Le but de ces travaux d’immunogénétique est de définir les multiples facteurs génétiques influençant l’évolutivité des infections virales chroniques telles que dues à HIV ou HCV dans des cohortes nationales internationales. I Theodorou a la responsabilité de la Plateforme de Génomique de l’ANRS située à la Pitié-Salpétrière, lui permettant renouveler l’approche classique de type gène-candidat par des études de criblage du génome humain entier, et ouvrant des possibilités uniques d’application dans de nombreuses cohortes nationales et internationales. De plus le groupe d’Immunogénétique collabore étroitement avec le groupe Immunité cellulaire afin d’approfondir les mécanismes d’action des gènes individualisés dans le système immun.
L’équipe a accès à plusieurs plateformes de très haute technologie (cytométrie multiparamétrique en L3, génomique/protémique et imagerie) et maintient des liens étroits avec les autres équipes de l’Unité 945, en particulier dans les domaines de l’immunité anti-virale avec V Appay, et les stratégies vaccinales avec B Combadière, ainsi qu’avec plusieurs équipes de l’IFR 113, en particulier avec l’Unité Inserm 943 de Recherches épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques sur l’infection VIH (D Costagliola et C Katlama). Enfin l’équipe a créé et participe à de nombreux réseaux nationaux, européens et internationaux de recherches sur HIV.

06/09/10